Entre chien et loup, l’éloge du fatalisme fonctionnel